Enjeux

Le Centre Pierre Teilhard de Chardin ambitionne d’être un lieu de convergence et d’approfondissement de la réflexion entre sciences, technologie et spiritualité. Le développement accéléré des sciences apporte en effet de nombreux défis à la sagesse humaine, à la réflexion du philosophe et au simple citoyen, mais en premier lieu au monde scientifique. Sur ce territoire d’excellence intellectuelle, le Centre constitue une contribution majeure de l’Eglise catholique aux questions posées par l’évolution des sciences.

Le contexte du Plateau de Saclay

Le plateau de Saclay est situé au nord de l’Essonne et au Sud-Est des Yvelines, à une vingtaine de kilomètres au sud de Paris. Future Silicon Valley à la française, il accueille actuellement 20 000 étudiants, enseignants et chercheurs, et quelques centaines d’habitants. Les perspectives de développement sont très importantes : 100 000 étudiants et chercheurs, 400 000 habitants et 18 000 emplois sont attendus pour 2024.

Sur une zone géographique relativement restreinte les disciplines étudiées et les applications envisagées vont de la plupart des sciences dures jusqu’à la biologie, en passant par certaines sciences humaines. Beaucoup d’entreprises de haute technologie s’y implantent.

Deux grandes entités universitaires s’y déploient :

  • L’Université Paris-Saclay. Elle regroupe trois universités (Paris-Sud, Versailles-Saint Quentin et Evry Val d’Essonne), des Grandes Ecoles ( Centrale-Supélec, l’ENS Paris-Saclay, AgroParisTech et l’Institut d’Optique Graduate School) et des centres de recherche (CNRS, INRIA, INRA, CEA)
  • L’Institut Polytechnique de Paris. Autour de l’Ecole Polytechnique, il regroupe l’ENSAE, l’ENSTA ParisTech, Télécom ParisTech et Télécom Sud Paris.

Ce sont au total 60 000 personnes qui seront présentes sur le plateau de Saclay au cours des prochaines années : étudiants, doctorants, chercheurs, professeurs, ingénieurs, techniciens, personnels administratifs, de France ou d’origine internationale : un développement accéléré qui représente un véritable défi !

Toutes ces personnes aspirent à pouvoir attribuer à leurs recherches et activités un sens qui s’accorde avec leurs propres valeurs humaines. De plus en plus, explicitement ou implicitement, elles sont amenées à se poser ces questions existentielles et beaucoup s’intéressent à une réflexion collective.

Pour en savoir plus sur Paris-Saclay : https://www.epaps.fr/

Un enjeu important pour l’Eglise

Dans ce contexte, les relations entre sciences, éthique et anthropologie constituent un enjeu capital. Parmi les acteurs de la vie de la cité, les scientifiques eux-mêmes réalisent la part de responsabilité qu’ils portent envers les générations futures. Les étudiants du plateau sont les décideurs de demain. Et les institutions investies dans la formation des personnes et des citoyens savent qu’il faut aussi se saisir de la question éthique liée au développement fulgurant des sciences et technologies et à leurs interactions directes dans la vie des hommes.

  • Comment soutenir la réflexion et les pratiques collectives face aux questions que posent la sagesse humaine, la réflexion du philosophe ou celle du simple citoyen ?
  • Comment faire droit aux questions éthiques que soulèvent les développements fulgurants des sciences ?
  • Comment tenter aussi de répondre aux aspirations et questionnements spirituels de cette communauté ?

C’est tout l’enjeu de la présence de l’Eglise catholique sur le Plateau de Saclay à travers le Centre Teilhard de Chardin.

saclay

Témoignages

Nicolas V.

Nicolas V.

Étudiant

"Aujourd'hui, la question du sens revient en force. On dit que la raison éclaire la foi, et que la foi éclaire la raison. Le défi est de taille. Il ne faut donc pas se rater... le Centre Teilhard nous aidera."

Bertrand Thirion

Bertrand Thirion

Chercheur

" Le Centre Teilhard de Chardin pourra être le lieu d’un dialogue exigeant entre foi et science, si nécessaire alors que prospèrent les approximations, fake news et 'vérités alternatives' : une maison pour des chercheurs  ! "

Famille C.

Famille C.

"Les familles chrétiennes qui vont être de plus en plus nombreuses à résider sur le Plateau éprouveront vite le besoin de se retrouver ! Nous espérons que le Centre sera ce lieu qui nous permettra d'exprimer, partager et fortifier notre foi. "