La transition énergétique dans le monde et en France

Ce séminaire est maintenu malgré les restrictions sanitaires, mais il n’aura pas lieu comme habituellement à la Clarté-Dieu. Il sera limité à une visio-conférence accessible par le lien https://us02web.zoom.us/j/88693985118

La consommation mondiale d’énergie primaire s’est élevée en 2018 à 13,9 milliards de tonnes d’équivalent pétrole (tep), soit 1,8 tep par habitant et par an. 85 % de cette énergie provient des combustibles fossiles émetteurs de CO2 (34 % pétrole, 27 % charbon, 24 % gaz). Le reste se partage entre l’hydroélectricité (6,8 %), le nucléaire (4,4 %) et les énergies renouvelables ou ER de type éolien ou solaire (4 %, croissance de 14 % par an). Source : BP Statistical Review of World Energy2019. 

Les rapports du GIEC indiquent qu’il faut abandonner le recours aux énergies fossiles avant la fin de ce siècle pour limiter à 2 °C le réchauffement climatique. L’enjeu est colossal. Comment y parvenir ? Economies d’énergie ? Développement des énergies renouvelables (avec stockage)? Synthèse de carburants liquides ? Part du nucléaire ? Perspectives de la fusion contrôlée ?

Ces enjeux seront présentés pour le monde et pour la France. Nous verrons ensuite comment la vision d’une écologie intégrale peut aider à opérer des choix pour cette transition énergétique, compte tenu des autres enjeux globaux (perte de biodiversité, alimentation etc.).

Intervenant : Bernard Laponche, polytechnicien, physicien nucléaire, spécialiste de l’énergie. Bernard Laponchea dirigé l’AFME (qui a précédé l’ADEME); il est membre des associations Global Chance et Énergie Partagée.

Participation à distance en visioconférence en suivant le lien : https://us02web.zoom.us/j/88693985118

Date

17 novembre 2020
Expired!

Heure

18 h 30 min - 20 h 30 min

Organisateur

Bruno Dufay
Email
bruno2.dufay@gmail.com

Autres organisateurs

Anne Didier-Pétremant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *